YouTube facilite la suppression des contenus concernés par un copyright

YouTube poursuit ses efforts pour faciliter la vie des créateurs de contenu de sa plateforme. En juillet dernier, la société a modifié la procédure de réclamation manuelle des droits d’auteurs.Les ayants-droits qui ont recours à cette réclamation doivent dorénavant fournir les time-codes exacts du passage qui enfreint le copyright, ce qui permet à l’auteur de la vidéo d’éditer son contenu en conséquence et de ne pas voir sa vidéo entière supprimée.

YouTube facilite la suppression des contenus concernés par un copyright

La semaine dernière, YouTube a annoncé le lancement de nouveaux outils pour permettre aux créateurs de contenus de gérer encore plus facilement ces petites modifications liées aux droits d’auteurs. En un seul clic, il est désormais possible de retirer la portion de la vidéo concernée par la violation du copyright repérée par l’algorithme Content ID de la plateforme. Une fois la vidéo éditée, la réclamation est alors automatiquement retirée.

YouTube a également créé un nouveau filtre et une nouvelle section dans le tableau de bord des réclamations de droits d’auteurs. Celui-offre dorénavant des informations plus détaillées sur les problèmes liés au copyright de ses vidéos en ligne. Le communiqué officiel de la plateforme ajoute que d’autres nouveautés « qui amélioreront votre expérience copyright arriveront en 2020.

YouTube change sa politique de validation des chaînes et s’attire la colère des créateurs

YouTube tente de limiter les abus et les arnaques liés au copyright

Toutes ces mesures viennent en réponse à des plaintes grandissantes des créateurs de contenus qui voient leurs revenus trop souvent injustement impactés par les règles sur le copyright de YouTube. Depuis quelques mois, la société resserre la vis sur les réclamations abusives et pénalisent même les ayant-droits ayant fait plusieurs signalements sans fournir de données suffisantes. Malheureusement, les abus sont encore nombreux et certains escrocs parviennent même à obtenir de l’argent via de faux signalements. YouTube n’a pas encore trouvé la stratégie parfaite pour satisfaire et protéger à la fois les auteurs et les YouTubers.

YouTube : qui sont les YouTubeurs les mieux payés de 2019 ?

Source : Google