YouTube durcit sa politique pour mieux protéger les enfants

YouTube durcit sa politique pour mieux protéger les enfants

YouTube a annoncé la mise en place des restrictions d'âge sur des contenus destinés aux enfants lorsqu'ils contiennent des scènes choquantes.

Un mini Batman qui tire au fusil d’assaut, un petit chiot en train de pleurer la mort de son ami le renard dans un cimetière, un Mickey étendu dans une mare de sang sur la chaussée, Peppa le cochon qui boit de l’eau de Javel… Voici autant de vidéos dérangeantes que de jeunes enfants ont pu voir sur ces derniers mois. Si le problème est connu, la plate-forme de partage de vidéos vient juste de promettre qu’elle allait mettre en place une meilleure modération.

Si YouTube a pris cette décision, c’est parce ces vidéos choquantes et/ou effrayantes diffusées par l’appli dédiée aux moins de dix ans sont revenues sur le devant de la scène à la faveur d’un long post sur Medium et d’un article dans le New York Times où des parents s’inquiétaient de voir une vidéo montrant Spiderman en train d'agresser la princesse Elsa (de la Reine des Neiges) ou une autre de 30 minutes apprenant aux petits à reconnaître les couleurs à coups de combats à l'arme lourde entre des superhéros et d'enlèvements.

YouTube durcit sa politique pour mieux protéger les enfants

YouTube a ainsi expliqué à The Verge être en train de mettre en place une procédure pour restreindre l’accès à ces vidéos en les identifiant comme « ne correspondant pas aux plus jeunes . Ce « marquage  existe déjà, il est apposé sur « des vidéos ne contrevenant pas aux règles de la plate-forme mais comportant un langage violent, des images perturbantes, des scènes suggestives ou montrant des activités dangereuses , mais va être plus largement appliqué sur la plate-forme de vidéos, ce qui aura pour conséquence directe de les faire disparaître de YouTube Kids.

YouTube, qui admet que ses algorithmes ne sont pas parfaits, souligne que la proportion de vidéos ayant réussi à passer ces filtres et ayant été signalées par des internautes ces trente derniers jours est minime. Cela ne concerne en effet que 0,005% des vidéos publiées sur le service.