YouTube : Disney met fin à son partenariat avec PewDiePie après des vidéos antisémites

YouTube : Disney met fin à son partenariat avec PewDiePie après des vidéos antisémites
Capture d’écran de la vidéo de PewDiePie du 11 janvier dernier

Le vidéaste a beau être le plus suivi au monde sur YouTube avec plus de 53 millions d’abonnés, PewDiePie n’est pas invincible. Suite à plusieurs vidéos à caractère antisémite, il s’est vu mettre fin à un partenariat avec Disney et son multichannel network (MCN), Maker Studios.

Depuis quelques mois, le youtubeur PewDiePie, d’abord spécialisé dans les jeux vidéo et reconverti en partie dans l’humour, multiplie les provocations antisémites sous couvert d’humour et de second degré. Comme le relate le Wall Street Journal, il a ainsi intégré à plusieurs reprises des images d’Adolf Hitler dans ses vidéos à des fins de divertissement.

Surtout, début janvier le vidéaste suédois a utilisé la plateforme de microservices Fiverr pour demander à deux Indiens de se filmer et de brandir une pancarte. Sur celle-ci, on peut lire « Death to all Jews  (Mort à tous les juifs). Des images qu’il a donc utilisées dans une vidéo du 11 janvier dernier, depuis supprimée, avant de se dire étonné : « Je suis désolé, je ne pensais pas qu’ils le feraient vraiment . Une vidéo qui a provoqué la suppression du compte de PewDiePie sur la plateforme Fiverr, mais aussi de ceux des deux personnes qu’il a rémunérées.

Finalement, après la suppression de trois de ces vidéos portant des messages haineux, sous couvert d’humour ou non, PewDiePie a vu la fin de son partenariat avec Maker Studios. Propriété de Disney depuis 2014, il s’agit d’un multichannel network (MCN) visant à aider les vidéastes à négocier des contrats publicitaires plus intéressants que pour un youtubeur lambda. Interrogé par le site Business Insider, un porte-parole de Maker Studios a déclaré que PewDiePie « est clairement allé trop loin avec ces vidéos, qui sont inappropriées. […] Maker Studios a pris la décision de rompre son affiliation avec lui à l’avenir .

Ce n’est pas la première fois que le vidéaste fait polémique. Outre des accusations de critiques positives de jeux vidéo contre rémunération, sans que ce lien financier ne soit explicite, PewDiePie a également fait croire à ses abonnés qu’il allait fermer son compte YouTube principal s’il atteignant 50 millions d’abonnés, avant de finalement supprimer sa chaîne secondaire.