Youtube démonétise-t-il les vidéos sur le Coronavirus ?

Youtube démonétise-t-il les vidéos sur le Coronavirus ?
Crédits : NIAID on Flickr

La démonétisation est un sujet à controverse sur Youtube. Grâce à un algorithme et l’intervention humaine, la plateforme décide ou non de verser les recettes liées à la publicité sur les vidéos. L’épidémie de coronavirus a poussé la plateforme à revoir sa politique, qui empêche la monétisation des vidéos traitant des “sujets et événements sensibles.” Elle précise dans son règlement qu’il s’agit de sujets controversés susceptibles de perturber les utilisateurs et qui “découlent souvent d’une tragédie humaine.” La mention “crises sanitaires internationales” est d’ailleurs clairement mentionnée dans la charte.

Si jusqu’ici, la plateforme n’avait pas affirmé sa position quant au traitement du COVID-19 par les créateurs, c’est dans une vidéo que le directeur de la gestion des produits, Tom Leung a partagé l’information. Il y explique le coronavirus fait désormais parti des sujets sensibles et “en tant que telles, toutes les vidéos axées sur ce sujet seront démonétisées jusqu’à nouvel ordre.” Une politique qui n’est pas vraiment du goût des créateurs, comme ceux mentionnés par The Verge. Ainsi, Jonathan Downey, de la chaîne Spawn Wave, en a récemment fait les frais suite à une vidéo sur l’annulation de la Game DevelopersConference. Si l’épidémie est directement liée à cette annulation, le Youtuber n’a jamais mentionné le virus directement. “J’ai fait des abréviations comme CV (pour coronavirus ndlr), mais ma vidéo a quand même été identifiée comme inappropriée. C’était une vidéo à propos de l’annulation de l’événement et peut-être qu’ils font eux aussi partis des mots qui déclenchent l’algorithme.”

Nous avons contacté Youtube pour obtenir plus d’informations sur la manière dont les vidéos sont identifiées, et mettrons cet article à jour dès lors que nous obtiendrons une réponse. Pour l’instant, lorsque l’on recherche le coronavirus dans la barre de recherche sur YouTube, un encart du gouvernement français apparaît. On rappelle que le gouvernement n’a pour l’instant pas enclenché le stade 3 del’épidémie.