YouTube c'est 1,8 milliard d'utilisateurs connectés chaque mois

Susan Wojcicki, la patronne de YouTube, a eu l’occasion de parler de sa plateforme au cours de la YouTube Brandcast, qui se tenait il y a peu. Au-delà des annonces essentiellement destinées aux annonceurs, l’intéressée a indiqué que la plateforme venait de passer un nouveau cap. Chaque mois, ce sont en effet 1,8 milliard d’utilisateurs qui se connectent au service. Un chiffre titanesque qui ne représente toutefois qu’une partie des utilisateurs de la plateforme au total, puisqu’il ne prend en compte que les usagers connectés.

Ceux qui (comme votre serviteur) utilisent YouTube sans prendre le temps de passer par la case login, ne sont donc pas comptabilisés. Si l’on fait un rapide calcul, ce sont donc plus d’un quart des habitants de la planète qui utilisent le service de manière mensuelle.

YouTube c'est 1,8 milliard d'utilisateurs connectés chaque mois

Cette information croustillante, qui nous provient de The Verge, n’est toutefois pas la seule être rapportée par le média. Selon les journalistes du site, après s’être félicitée des performances de certains contenus (notamment le live aux 41 millions de viewers du concert de Beyoncé à Coachella et les 5 milliards de vues de Despacito), Susan Wojcicki s’est exprimée à propos des problèmes auxquels YouTube a été confronté ces derniers mois.

YouTube doit « croître de manière responsable« 

Ce sera probablement l’une des déclarations les plus marquantes de la dirigeante californienne. « C’est l’impact d’une plateforme ouverte : cela rassemble [les gens] d’une manière qui n’était pas possible auparavant, et nous avons constaté que cette ouverture implique des défis et que certains ont tenté de tirer profit de nos services  a-t-elle indiqué au sujet des vidéos inappropriées accessibles aux plus jeunes – mais aussi à propos des contenus complotistes qui arrivent parfois jusque dans les « Tendances  de la plateforme.

« Il est extrêmement important, pour moi-même et tout le monde chez YouTube, que [le service] puisse croître de manière responsable  a-t-elle ajouté avant d’expliquer qu’il n’y avait pas de « manuel d’instruction détaillant comment une plateforme de cette échelle doit opérer« . « La manière dont je vois les choses, c’est qu’il est crucial que nous soyons du bon côté de l’Histoire  conclue-t-elle.

Conséquence directe de ces déclarations, YouTube devrait engager 10.000 modérateurs supplémentaires pour filtrer les vidéos publiées sur le service. Reste à savoir si cette curation humaine considérable sera suffisante pour pallier à tous les dérapages inhérents au 2.0.