YouTube annonce un plan pour lutter contre les contenus terroristes

YouTube annonce un plan pour lutter contre les contenus terroristes

La plate-forme de partage de vidéos va renforcer les moyens techniques et humains pour contrer les discours terroristes.

Quelques jours après , c’est au tour de Google d’annoncer de nouvelles mesures pour lutter contre le terrorisme et la radicalisation sur YouTube.

Kent Walker, conseiller général de Google, rappelle en préambule dans une note de blog que des milliers de personnes travaillent dans le monde à modérer les contenus publiés sur la plate-forme et que les ingénieurs ont développé une technologie permettant d’éviter les téléchargements de contenus identifiés comme liés au terrorisme grâce la reconnaissance d’images.

Mais YouTube veut aller plus loin. Le site va renforcer l’analyse des contenus vidéo grâce à l’intelligence artificielle. Le machine learning sera utilisé pour repérer les contenus extrémistes et en lien avec le terrorisme. Un travail qui va être stimulant, poursuit le dirigeant, car il va falloir faire la différence entre des images de propagande et des images d’un reportage d’une chaîne d’informations, par exemple.

Ensuite, comme la technologie ne peut pas tout faire, le site va également renforcer son programme de contrôle par des utilisateurs, le YouTube’s Trusted Flagger programme. 50 experts issus d’organisations non gouvernementales se joindront aux 63 qui font déjà partie de ce programme. Par ailleurs, YouTube va étendre son travail de surveillance aux contenus pouvant servir à radicaliser des internautes.

Des avertissements et des messages anti-terroristes

La plate-forme de partage de vidéos va également être plus sévères envers les contenus qui ne violent pas clairement les règles du site mais qui contiennent des discours religieux provocateurs ou suprémacistes.
Ces vidéos ne seront pas supprimées mais YouTube ajoutera un avertissement avant leur diffusion. De plus, ces contenus ne pourront pas être monétisés ni recommandés et la partie commentaires sera fermée. Pour le site, il s’agit de trouver un point d’équilibre entre la liberté d’expression et la promotion de discours extrêmes.

Enfin, YouTube va accentuer ses efforts dans le contre-discours en s’appuyant sur son programme Creators for Change. Celui-ci a pour but de produire du contenu pour contrer les discours haineux.
La plate-forme travaille aussi à étendre en Europe la Redirect Method, créée avec le site Jigsaw, qui permet de rediriger les recrues potentielles d’organismes terroristes comme l’Etat islamique vers des vidéos qui pourraient leur faire changer d’avis.
Lors de précédents déploiements, elle a entraîné le visionnage de plus d’un demi million de minutes de vidéos démystifiant les messages de recrutement pour des organismes terroristes.

Source :
Google