Réseaux

Qu’est-ce que OSPF : Open Shortest Path First

Par hfrance , le 31 août 2022 - 4 minutes de lecture
réseau ospf
5/5 - (1 vote)

Le protocole OSPF (Open Shortest Path First) fait partie d’une famille de protocoles de routage IP. Il s’agit d’un protocole de passerelle intérieure (IGP) pour Internet, utilisé pour distribuer des informations de routage IP dans un seul système autonome (AS) d’un réseau IP.

Le protocole OSPF est un protocole de routage à état de liens, ce qui signifie que les routeurs échangent des informations de topologie avec leurs voisins les plus proches. Les informations topologiques sont diffusées dans l’ensemble du système autonome, de sorte que chaque routeur du système autonome dispose d’une image complète de la topologie du système autonome. Cette image est ensuite utilisée pour calculer les chemins de bout en bout à travers le SA, normalement en utilisant une variante de l’algorithme de Dijkstra.

 

OSPF un protocole de routage indispensable

Par conséquent, dans un protocole de routage à état de liaison, l’adresse du prochain saut vers lequel les données sont transmises est déterminée en choisissant le meilleur chemin de bout en bout vers la destination finale.

Le principal avantage d’un protocole de routage à l‘état de liens comme OSPF est que la connaissance complète de la topologie permet aux routeurs de calculer des routes qui satisfont à des critères particuliers.

Cela peut être utile à des fins d’ingénierie du trafic, où les routes peuvent être contraintes pour répondre à des exigences particulières de qualité de service. Le principal inconvénient d’un protocole de routage à état de liaison est qu’il ne s’adapte pas bien à l’ajout de routeurs au domaine de routage.

L’augmentation du nombre de routeurs accroît la taille et la fréquence des mises à jour de la topologie, ainsi que le temps nécessaire au calcul des routes de bout en bout. Ce manque d’évolutivité signifie qu’un protocole de routage à l’état de liens n’est pas adapté au routage sur l’ensemble de l’Internet, ce qui explique pourquoi les IGP ne routent le trafic qu’au sein d’un seul AS.

Chaque routeur OSPF distribue des informations sur son état local (interfaces utilisables et voisins atteignables, et le coût d’utilisation de chaque interface) aux autres routeurs à l’aide d’un message Link State Advertisement (LSA).

Chaque routeur utilise les messages reçus pour constituer une base de données identique qui décrit la topologie de l’AS. À partir de cette base de données, chaque routeur calcule sa propre table de routage à l’aide de l’algorithme SPF (Shortest Path First) ou Dijkstra. Cette table de routage contient toutes les destinations connues du protocole de routage, associées à une adresse IP du prochain saut et à une interface sortante.

  • Ce protocole recalcule les routes lorsque la topologie du réseau change, à l’aide de l’algorithme de Dijkstra, et minimise le trafic du protocole de routage qu’il génère.
  • Il prend en charge plusieurs chemins de coût égal.
  • Il fournit une hiérarchie à plusieurs niveaux (deux niveaux pour OSPF) appelée “routage de zone”, de sorte que les informations sur la topologie dans une zone définie de l’AS sont cachées aux routeurs situés en dehors de cette zone. Cela permet un niveau supplémentaire de protection du routage et une réduction du trafic des protocoles de routage.
  • Tous les échanges de protocoles peuvent être authentifiés afin que seuls les routeurs de confiance puissent participer aux échanges de routage pour l’AS.

OSPF version 3 (OSPFv3)

OSPF version 2 (OSPFv2) est utilisé avec IPv4. L’OSPFv3 a été mis à jour pour être compatible avec l’espace d’adressage de 128 bits d’IPv6. Cependant, ce n’est pas la seule différence entre OSPFv2 et OSPFv3. Les autres modifications apportées à OSPFv3, telles que définies dans la RFC 2740, sont les suivantes

  • traitement des protocoles par liaison et non par sous-réseau
  • ajout de la portée de l’inondation, qui peut être locale à la liaison, régionale ou à l’échelle de l’AS
  • suppression des LSA opaques
  • prise en charge de plusieurs instances d’OSPF par liaison
  • diverses modifications du format des paquets et des LSA (y compris la suppression de la sémantique d’adressage).

OSPFv2 et OSPFv3 sont tous deux entièrement pris en charge par DC-OSPF.

Un autre protocole de routage dynamique existe c’est le BGP (Border Gateway Protocole)

  • Camille Chaptal Qu'est-ce que tu mijotes ?
    Binding : Taschenbuch, Label : Editions Générales First, Publisher : Editions Générales First, medium : Taschenbuch, publicationDate : 2012-01-19, authors : Camille Chaptal, AnneCé Bretin, languages : french, ISBN : 2754033432

hfrance

Administrateur réseau dans un grand groupe, je partage mes connaissances sur Hfrance pour aider mes confrères et mes consoeurs.