Actus

Mise à niveau de Windows 11 vers Android 12.1 pour éviter les plantages

Par hfrance , le 24 mai 2022 , mis à jour le 24 mai 2022 - 20 minutes de lecture
Mise à niveau de Windows 11 vers Android 12.1 pour éviter les plantages
Notez l'article

Microsoft implémente la dernière version de Google OS. Améliore l’expérience de la tablette Android et du smartphone pliable.

[Mise à jour lundi 23 mai 2022 à 12h55] Microsoft a mis à jour le sous-système Android intégré à Windows 11. Une brique qui, comme son nom l’indique, est taillée pour faire tourner des applications Android sur l’OS de Redmond. Pour l’occasion, l’éditeur intègre la version 12.1 du système mobile. Nom de code : Android 12L. Le défi? Évitez les plantages lors du lancement de certaines applications. Cette nouvelle version est conçue par Google pour améliorer l’expérience utilisateur sur les tablettes et smartphones pliables. Microsoft en profite pour revoir l’ergonomie et la navigation dans les paramètres du sous-système. D’autres améliorations incluent des données de diagnostic plus complètes, ainsi que l’optimisation de la gestion du réseau, de la barre des tâches et de la caméra. Pour le moment, cette mise à jour est disponible en version bêta pour les membres du programme Insider de Microsoft (voir le blog officiel de l’éditeur).

Qu’est-ce que Windows 11 ?

Qu'est-ce que Windows 11 ?

Windows 11 est la dernière version de Windows. Il a été publié par Microsoft dans sa version finale le 5 septembre 2021. « Windows a 35 ans. Cela représente des décennies d’innovation. Pendant la crise du Covid, l’intérêt pour la communication s’est accru. L’OS est devenu un outil de relations personnelles, de collaboration à distance. C’est dans cet esprit que nous avons créé Windows 11 », a déclaré Panos Costa Panay, directeur produit de Microsoft, lors du lancement de la nouvelle version.

Contrairement à Windows 10, qui a connu cette année deux évolutions majeures de fonctionnalités, Windows 11 n’en proposera qu’une seule, en plus des mises à jour de sécurité. Baptisé 22h2, celui prévu pour 2022 sera livré au second semestre. Nom de code : Sun Valley 2. Il est déjà en cours de finalisation dans les labos de Microsoft si l’on en croit nos confrères de Windows Latest. Actuellement en bêta, il pourrait donc sortir en version finale bien avant le quatrième trimestre, période pendant laquelle Microsoft sortait généralement ses mises à jour Windows en prévision des nouvelles gammes PC lancées à Noël. Sun Valley 2 sera centré sur l’interface graphique. Les évolutions incluent notamment le centre de notification, le menu Démarrer, ou encore la barre des tâches qui devrait à nouveau prendre en charge le glisser-déposer des icônes d’applications.

Quelle est la dernière mise à jour de Windows 11 ?

Quelle est la dernière mise à jour de Windows 11 ?

Depuis sa sortie le 5 octobre 2021, Windows 11 a reçu plusieurs mises à jour de sécurité gratuites résumées dans le tableau ci-dessous, qui peuvent inclure des modifications fonctionnelles mineures.

Comment Windows 11 sera mise à jour ?

Comment Windows 11 sera mise à jour ?

Microsoft avait annoncé que Windows 11 et Windows 10 ne recevraient désormais qu’une seule mise à jour de fonctionnalités (ou pack de fonctionnalités) chaque année, au lieu de deux pour Windows 10 auparavant. Le groupe prévoit d’utiliser deux autres canaux pour distribuer les mises à jour Windows aux utilisateurs grand public : le package d’expérience de service en ligne et le package d’expérience Web (voir tableau ci-dessous).

Qu’est-ce qui change avec Windows 11 ?

Qu'est-ce qui change avec Windows 11 ?

La conception et l’expérience de Windows 11 ont été simplifiées pour stimuler la productivité et inspirer la créativité. Le thème graphique du système d’exploitation est beaucoup plus léger que celui de Windows 10, le bleu continuant de prédominer. Comme dans Windows 10, un thème sombre est également disponible.

1. Un nouveau menu Démarrer

Le menu Démarrer est toujours là, mais il est situé au centre du bureau. Par rapport à Windows 10, il gagne en lisibilité. Sortez des lourdes tuiles rectangulaires et animées de l’application. Désormais transparentes et aux coins arrondis, les icônes du menu Démarrer sont plus espacées. L’utilisateur pourra bien entendu les épingler en fonction de ses préférences. L’interface semble calquée sur celle de MacOS. Si l’utilisateur souhaite revenir à l’ergonomie historique de Windows, il a la possibilité de remplacer le bouton Démarrer et les icônes de la barre des tâches sur le côté gauche de l’écran.

Sous l’application épinglée, le menu affiche les fichiers les plus récemment utilisés dans la suite Microsoft 365, quel que soit l’appareil de l’utilisateur sur lequel ils ont été créés (Windows, iOS ou Android). Quant au gestionnaire de tâches et à l’ancien panneau de configuration, ils sont toujours présents. Enfin, le fameux écran bleu de la mort qui s’affiche lorsque Windows plante en noir.

2. Une gestion du multitâche décuplée

Côté productivité, Windows 11 améliorera le multitâche. Il permet, grâce à la fonction Snap Layouts, d’afficher simultanément à l’écran jusqu’à trois fenêtres de l’application côte à côte en choisissant la disposition souhaitée (voir montage ci-dessous). Quant à la fonctionnalité Snap Groups, elle permet de revenir à une mise en page déjà utilisée via la barre des tâches.

En un clic, l’utilisateur peut enregistrer l’agencement en question dans un bureau virtuel pour passer de son poste de travail à son ordinateur portable ou sa tablette. Comme dans Windows 10, vous pourrez créer autant de bureaux virtuels que vous en avez besoin, pour la maison, pour le travail, pour les enfants…

3. L’intégration de Microsoft Teams

Autre surprise, Microsoft Teams est intégré à Windows 11. L’outil se présente sous la forme d’une interface simplifiée accessible depuis la barre de l’OS. Il intègre le chat, mais aussi les appels audio et vidéo, sans oublier la visioconférence multipartite. Il s’agit très probablement de la version gratuite de la solution de visioconférence.

4. Des widgets d’information

Windows 11 introduit également des widgets d’information : météo, sac, actualité… Emballés dans un panneau latéral rétractable, ils peuvent être agencés selon l’intérêt de l’utilisateur, mais aussi renvoyer à des applications comme l’agenda ou le gestionnaire de tâches. Une nouvelle opportunité de distribution pour les éditeurs de contenus.

5. Un nouveau moteur de jeu

Avec Windows 11, Microsoft n’a pas oublié les gamers. Comme Windows 10, le système d’exploitation prend évidemment en charge DirectX 12 Ultimate qui permet des graphismes immersifs à des fréquences d’images élevées. De plus, Microsoft intègre deux technologies issues de sa console Xbox : Direct Storage, qui augmente la vitesse de chargement du jeu et réduit le temps de retard, et Auto HDR, qui introduit le streaming haute résolution quel que soit le jeu.

6. Une marketplace refondue qui intègre les apps Android

Avec Windows 11, Microsoft a repensé le Microsoft Store. Et pas seulement en termes d’interface graphique. Le marché comprend désormais à la fois des applications, mais aussi des offres de jeux ou de films (y compris des tiers comme Disney +). En plus des applications Universal Windows Apps (UWP) de Windows 10 et des applications web progressives, le marché intègre pour la première fois les logiciels Windows d’ancienne génération (Win32), notamment au format .msi ou .exe. De nombreuses candidatures ont répondu à l’appel. C’est le cas de Zoom Cloud Meetings, Discord, VLC, TeamViewer, Adobe Acrobat Reader ou encore LibreOffice. Du côté de l’UWP, il y en a aussi plusieurs nouveaux, dont Reddit, Wikipedia, TikTok, Lyft et Tumblr. Pour les éditeurs, il ne sera plus nécessaire de verser une commission à Microsoft pour être présent sur le marché.

Avec Windows 11, le système d’exploitation introduit pour la première fois la prise en charge des applications Android. Le téléchargement passe par l’appstore d’Amazon, qui est intégré au Microsoft Store pour l’occasion. D’abord proposé uniquement aux développeurs (via le programme Windows Insider), l’accès aux applications Android est désormais proposé en bêta publique dans Windows 11. Au total, plus de 1 000 applications et jeux Android sont proposés via ce canal et peuvent être installés et testés par les membres. du programme Windows 11 Insider. Pour en profiter, il vous suffit de mettre à niveau votre Store et d’accéder au menu Microsoft Store & gt; Bibliothèque. L’éditeur de Redmond a communiqué sur la configuration minimale à installer et à exécuter. Il y a des surprises. Il leur faut au moins 8 Go de Ram, sachant que Microsoft en préconise 16. Mais aussi un disque de stockage SSD. Côté processeur, le strict minimum est un Intel Core i3 de 8e génération, un AMD Ryzen 3000 ou un Qualcomm Snapdragon 8c. Enfin, le système d’exploitation de la plate-forme de machine virtuelle doit être activé pour exécuter des applications Android. La logique!

Pour accéder à cette offre Android, les bêta-testeurs Windows doivent au préalable avoir installé l’une des dernières versions de développement de Windows 11 (Build the 22000.xxx series). Étant donné que les cinquante applications ne sont actuellement disponibles qu’aux États-Unis, il sera nécessaire de modifier les paramètres régionaux de l’OS et de les mettre aux États-Unis. Vous devez également avoir un compte Amazon US. Quelle est la configuration système minimale requise pour installer ces applications Android sur un PC Windows 11 ? Il faudra au moins 8 Go de Ram accompagnés d’un SSD solide, mais aussi sur un processeur parmi la liste suivante : Intel Core i3 de 8ème génération, AMD Ryzen 3000 et Qualcomm Snapdragon 8c ou supérieur.

Quelle est la date de sortie initiale de Windows 11 ?

Quelle est la date de sortie initiale de Windows 11 ?

Windows 11 a été lancé le mardi 5 octobre 2021, sous le nom d’Office 2021, la version en boîte (licence perpétuelle) d’Office 365. Le système d’exploitation est proposé sous forme de mise à jour gratuite sur les appareils compatibles Windows 10. Microsoft a indiqué qu’il sortira progressivement au milieu de 2022. L’objectif est d’éviter que trop d’appareils ne soient affectés par des bogues et, en même temps, d’optimiser davantage Windows 11 pour un déploiement à grande échelle.

Pourquoi installer Windows 11 ?

A première vue, Windows 11 introduit une nouvelle ergonomie. Toujours en bas de l’interface du système d’exploitation, le menu Démarrer et la barre des tâches se déplacent du côté droit de l’écran vers le centre. Il est possible de revenir à l’interface de Windows 10 via les paramètres (voir la procédure ci-dessous).

Au-delà de ce changement cosmétique, la principale évolution de Windows 11 par rapport à Windows 10 réside dans sa sécurité, et notamment le support de la technologie de chiffrement TPM 2.0. Une brique s’appuie directement contre le processeur du terminal. Ce chiffrement matériel est par définition plus difficile à cracker que la cryptographie logicielle.

Pour revenir au menu Démarrer de Windows 10 dans Windows 11, simplement :

Windows 11 est-il gratuit ?

Windows 11 est gratuit pour les utilisateurs de Windows 10, Windows 8, Windows 8.1 et Windows 7. La migration vers Windows 11 à partir d’appareils Windows 8, Windows 8.1 et Windows 7 implique d’installer d’abord Windows 10, en passant par Windows Update ou l’assistant d’installation pour cela. version.

Avant de commencer, vous devez d’abord vérifier la compatibilité de votre machine avec Windows 11 à l’aide de l’application PC Health Check conçue par Microsoft.

Quel est le prix de Windows 11 ?

Windows 11 est gratuit pour les PC éligibles (et exécutant Windows 10). De ce fait, le prix d’achat de Windows 11 reviendra au prix d’achat d’un PC éligible ou d’un PC neuf équipé de Windows 11. Il existe plusieurs modèles de PC adaptés pour Windows 10 et officiellement éligibles pour Windows 11. Le prix d’entrée est d’environ . 350 euros.

Quelle édition de Windows 11 ?

Windows 11 est proposé par Microsoft en deux éditions : Windows 11 Home (ou Windows 11 Home) et Windows 11 Professional (ou Windows 11 Pro). En plus des fonctions de base de l’OS, le premier intègre des fonctionnalités de protection contre les cybermenaces régulièrement mises à jour et sans surcoût. Destiné aux entreprises, ce dernier intègre en outre une cryptographie « pro-grade » et une gestion cloud conçue pour accéder aux applications professionnelles de n’importe où.

Chiffrement d’appareil BitLocker

Protection des informations Windows

Gestion et mise en place de l’entreprise

Itinérance d’état d’entreprise avec Azure

Paramètres du mode plein écran

Boutique Microsoft pour les entreprises

Prise en charge d’Active Directory

Prise en charge d’Azure Active Directory

Pour télécharger Windows 11, il suffit de passer par l’assistant d’installation disponible chez Microsoft. Windows 11 est gratuit pour les utilisateurs de Windows 10. Pour en profiter, les utilisateurs de Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1 doivent avoir préalablement installé Windows 10, sachant que leur licence ne coûte que quelques euros. Une fois Windows 10 implémenté, Windows 11 est entièrement gratuit.

Il existe plusieurs méthodes pour installer Windows 11 sur un PC (Windows 10 est un prérequis) :

Dans ces deux derniers cas, il faudra d’abord vérifier la compatibilité de la machine avec Windows 11 via l’application PC Health Check.

Puis-je passer à Windows 11 ?

Windows 11 est gratuit pour les utilisateurs d’un PC Windows 10 qui répond aux exigences matérielles. Dans Windows 10, vous pouvez accéder aux menus Démarrer & gt; Paramètres> Mise à jour et sécurité & gt; Windows Update>, puis cliquez sur Rechercher les mises à jour. Si l’éligibilité de votre PC a été vérifiée par le service de mise à jour à distance de Microsoft, il vous sera demandé si la mise à jour est disponible pour votre appareil. Dans le cas où la vérification n’aurait pas encore été effectuée, l’éditeur propose une application, baptisée PC Health Check, destinée à vérifier la compatibilité d’un PC avec Windows 11. Elle liste les composants possibles (processeur, carte graphique, TPM 2.0). .) qui peut causer des problèmes. Une fois cette étape validée, un assistant d’installation vous permet de télécharger et d’installer Windows 11. La configuration matérielle minimale requise pour faire fonctionner Windows 11 est la suivante :

Lors de la phase bêta de Windows 11, Microsoft a indiqué que les utilisateurs du nouvel opus pouvaient l’installer gratuitement sur les PC Windows 10, y compris les machines ne répondant pas aux exigences minimales. Mais une fois Windows 11 disponible dans la version finale, il a expliqué que ces PC ne pourraient plus recevoir de mises à jour et devraient revenir à Windows 10. Cependant, force est de constater que les premières mises à jour de Windows 11 ont été poussées sur plusieurs PC multiples. qui ne sont pas compatibles. sur lequel il a été installé. De nombreux médias l’ont regardé, notamment ghacks.net, HNovo ou encore guru3d.

Comment installer Windows 11 sur un PC non-compatible ? 

Microsoft propose une solution pour déverrouiller l’installation sur les appareils qui ne disposent pas des processeurs et de la fonction de sécurité matérielle TPM 2.0 normalement requis. Voici la procédure :

“De graves problèmes peuvent survenir si vous modifiez le registre de manière incorrecte. Modifiez le registre à vos risques et périls”, avertit Microsoft. Windows 11 est gratuit pour les appareils exécutant Windows 10.

En plus de l’assistant d’installation, Microsoft est également disponible en téléchargement en tant qu’ISO à partir du site Web de Microsoft. L’éditeur recommande d’utiliser un disque DVD vierge d’au moins 8 Go pour créer un disque Windows 11 amorçable à partir du fichier ISO téléchargé.

Pourquoi TPM est requis pour installer Windows 11 ?

Pour exécuter Windows 11, votre PC doit prendre en charge TPM 2.0 (ou Trusted Platform Module). Une norme de cryptage basée directement sur le processeur du terminal. Windows 11 l’utilise pour de nombreuses fonctions, notamment Windows Hello pour la gestion des identités et BitLocker pour la protection des données. Revers de la médaille : laisse un grand nombre de machines de 3-4 ans sur le bord de la route.

Si votre PC ne dispose pas de la technologie TPM 2.0, Microsoft propose une solution pour régler le problème et passer à Windows 11 sans TPM.

Quel CPU compatible Windows 11 ?

Officiellement, Windows 11 est limité à la dernière génération de processeurs AMD et Intel. Dans un post publié le 28 juin, Microsoft se veut cependant rassurant. “Nous sommes convaincus que les appareils fonctionnant sur les processeurs Intel de 8e génération et AMD Zen 2, ainsi que sur les séries 7 et 8 de Qualcomm, répondront à nos principes de sécurité et de fiabilité et à la configuration système minimale requise pour Windows 11”, a-t-il déclaré. “En partenariat avec nos partenaires OEM, nous effectuerons des tests pour identifier les appareils fonctionnant sur les processeurs Intel 7e génération et AMD Zen 1 qui peuvent répondre à nos principes.” Microsoft propose désormais une solution pour mettre à niveau vers Windows 11 sur les PC avec des processeurs plus anciens.

Windows 11 fait la part belle aux évolutions prévues pour Windows 10X. Initialement destiné aux terminaux tactiles pliables doubles qui sortiront en 2022, Microsoft a finalement annoncé l’annulation de cette stratégie produit. Dans un article du 18 mai, le groupe a déclaré qu’il “veut accélérer l’intégration de la technologie 10X dans d’autres parties de Windows et d’autres produits”. Et John Cable, vice-président de Windows Servicing and Delivery, a expliqué : les applications que nous intégrons à Microsoft Defender Application Guard, ainsi qu’une expérience de saisie vocale améliorée et un clavier tactile modernisé avec des dimensions de touches, des sons, des couleurs et des animations améliorés.

Avec Windows 11, Microsoft tente évidemment d’unifier le mode bureau et le mode tablette de l’OS. Auto-adaptative en fonction de la taille de l’écran et de son caractère tactile, la barre de travail est la même dans les deux modes. Revers de la médaille : la manipulation de la vitre en mode tactile est plus lourde et moins facile à prendre en main.

En revanche, on retrouve une fluidité d’animation qui rapproche le mode tablette de Windows 11 de celui des iPads. Le passage du portrait au paysage est nettement plus rapide. De plus, l’OS prend désormais en charge la stratification des fenêtres applicatives, qui n’était pas présente dans Windows 10. Les utilisateurs peuvent désormais empiler les fenêtres les unes sur les autres et ainsi bénéficier du multitâche. Enfin, la saisie vocale, très utile lors de vos déplacements, est également améliorée.

Windows 11 : quel changement pour les développeurs ?

Microsoft a introduit dans Windows 11 une solution pour combiner sa technologie d’application héritée (Win32), qui était celle de Windows 7, avec la plateforme Windows universelle (UWP), introduite avec Windows 8. Appelée Project Reunion, elle équipe Win32 d’API qui permet vous permet de réutiliser les développements ainsi réalisés dans des applications UWP modernes sans avoir à revenir en arrière.

Comme mentionné ci-dessus, Windows 11 prendra en charge les applications Android dans quelques mois. C’est la principale surprise de cette nouvelle version. Pour le faire fonctionner, Microsoft a intégré à l’OS un sous-système Android calqué sur le sous-système Linux déjà présent dans Windows. Nichées dans des machines virtuelles compatibles AOSP (pour Android Open Source Project), les applications Android ne nécessitent pas d’accès à Google Play pour fonctionner. Microsoft propose initialement une sélection d’applications Android téléchargeables via l’Amazon Appstore.

Comment désinstaller sur Windows 11 ?

Désinstaller à partir du menu Démarrer Sélectionnez Démarrer, puis recherchez l’application ou le programme dans la liste qui s’affiche. Maintenez enfoncé (ou cliquez avec le bouton droit) sur l’application, puis sélectionnez Désinstaller.

Comment désinstaller Internet Explorer 11 dans Windows 10 ? Sélectionnez Démarrer> Paramètres. Sélectionnez l’application. Sélectionnez Fonctions facultatives. Dans la liste des fonctionnalités installées, recherchez Internet Explorer 11, sélectionnez-le, puis sélectionnez Désinstaller.

Comment désinstaller Windows 11 et revenir sur Windows 10 ?

Cliquez sur le bouton “Rollback” dans la section intitulée “Rollback – Si cette version ne fonctionne pas, essayez à nouveau Windows 10”. Attendez quelques instants pendant que Windows 11 effectue des vérifications en arrière-plan et se prépare pour le processus de réinstallation de Windows 10.

Comment désinstaller Windows 11 après 10 jours ?

via les options de démarrage avancées

  • Ouvrez les options de démarrage avancées.
  • Cliquez sur Dépanner.
  • Cliquez sur Options avancées.
  • Cliquez sur Désinstaller les mises à jour.
  • Cliquez sur Désinstaller la dernière mise à jour des fonctionnalités.
  • Cliquez sur le bouton Désinstaller la mise à jour des fonctionnalités.

Comment eviter Windows 11 ?

Bloquez Windows 11 avec l’éditeur de stratégie de groupe gpedit. msc et charge l’éditeur de stratégie de groupe une fois qu’il apparaît dans les résultats de la recherche. Double-cliquez sur “Sélectionner la version mise à jour des fonctionnalités cibles”. Définissez la stratégie sur Activé.

Pourquoi n’installez-vous pas Windows 11 ? Notez qu’il existe une méthode pour installer Windows 11 sur un PC incompatible. Mais ce n’est pas recommandé car vous serez privé des mises à jour de sécurité. Il pourrait également s’agir de problèmes de compatibilité, prévient le géant de Redmond.

Comment enlever la mise à jour Windows 11 ?

À partir de là, accédez à Dépannage> Options avancées> Désinstaller les mises à jour> Désinstaller la dernière mise à jour de fonctionnalité. Ici, cliquez sur “Désinstaller la mise à jour des fonctionnalités”. Et obtenez la dernière version de Windows 11 installée sur votre PC !

Est-il obligatoire de passer à Windows 11 ?

5/ La mise à niveau vers Windows 11 est-elle obligatoire ? Pouvons-nous rester dans Windows 10 ? La mise à jour est facultative. Les utilisateurs et les entreprises peuvent choisir de ne pas installer Windows 11 et de conserver Windows 10 jusqu’en 2025, lorsque Windows 10 prendra fin.

Comment tourner son écran ?

Faites pivoter l’écran – c’est facile!

  • [Ctrl] + flèche.
  • [Ctrl] + [Alt] + flèche.
  • [Ctrl] + [Maj] + flèche.

Pourquoi la rotation automatique ne fonctionne-t-elle pas ? Calibrer le téléphone Parfois, il peut y avoir un problème avec ces capteurs. Le plus courant est que les capteurs ne sont pas bien calibrés. Donc, s’ils sont recalibrés, cela fonctionnera à nouveau normalement, ce qui permet à la rotation automatique dans Android de fonctionner comme il se doit.

Comment remettre son écran dans le bon sens ?

Le moyen le plus simple de mettre votre écran sur le côté droit est d’utiliser le raccourci clavier Windows Alt â † ‘(la touche fléchée en haut à droite). Comme par magie, l’affichage sera de nouveau à droite !

hfrance

Administrateur réseau dans un grand groupe, je partage mes connaissances sur Hfrance pour aider mes confrères et mes consoeurs.