Hausse des tarifs Microsoft Office 365, l’occasion reste une alternative – EconomieMatin

Hausse des tarifs Microsoft Office 365, l'occasion reste une alternative - EconomieMatin
Notez l'article

Hausse des tarifs Microsoft Office 365, l’occasion reste une alternative

Hausse des tarifs Microsoft Office 365, l'occasion reste une alternative

Microsoft office 365 est une suite collaborative très utilisée dans les milieux professionnels. D’ici peu, il connaîtra une augmentation de tarif allant de 8 à 25%. C’est une nouvelle qui ahurit plus d’un. Mais le plus important, c’est de commencer dès maintenant par chercher une alternative pour pallier cette hausse de prix du logiciel. La solution adéquate pourrait être l’acquisition d’un logiciel d’occasion. De quoi s’agit-il et qu’est-ce qui en fait l’alternative la plus abordable ? Cet article vous fait le point.

Logiciel d’occasion : en quoi est-ce une solution face à la hausse des prix d’Office 365 ?

Microsoft va bientôt augmenter le prix des forfaits Office 365. Cela peut sembler fantastique en ces temps de crise. Mais la réalité est que chaque entreprise établit une politique de prix qui peut l’aider à atteindre ses objectifs commerciaux. D’ailleurs, ce n’est pas une fin en soi. Cependant, vous pouvez décider d’utiliser un logiciel d’occasion. L’achat de logiciels d’occasion pour votre entreprise présente de nombreux avantages.

Un logiciel « d’occasion » ou « d’occasion » est un logiciel proposé à la vente après la première utilisation. Dans ce cas, la licence, qui est toujours valable, sera transférée à un nouvel utilisateur qui pourra en profiter pleinement. C’est une formule très attractive et moins chère qui peut vous faire économiser plus de 60% d’économies immédiates.

D’un point de vue juridique, l’achat de logiciels d’occasion est sans risque. Si vous achetez un logiciel d’occasion dans l’Union européenne, il est protégé par le principe de l’expiration des droits. Selon ce principe, une fois que le vendeur ou le concepteur du logiciel a été payé pour livrer des copies à l’acheteur, il perd le droit de contrôler sa diffusion. Ainsi, que vous achetiez un logiciel en ligne ou un support physique, votre acquisition est totalement sécurisée.

Diversifiez et rationalisez votre infrastructure informatique

En choisissant d’utiliser des logiciels d’occasion pour compenser le coût élevé d’Office 365, vous pouvez avoir de nombreuses propositions de logiciels d’occasion avec les mêmes fonctionnalités et peut-être plus. Cela vous permettra de sélectionner un ou plusieurs programmes informatiques qui pourront vous être utiles dans la réalisation de vos activités (voir Gataka pour plus de détails).

Quelques conseils pour l’achat d’un logiciel d’occasion sans problème ?

Avant d’acheter votre logiciel, il y a des informations et des étapes importantes que vous devez connaître pour faire le choix qui convient à votre structure et profiter pleinement des avantages qu’il offre.

Vendre des logiciels d’occasion n’est pas pour tout le monde. C’est une activité qui demande un haut niveau d’expertise. Pour cette raison, il est très important que vous ne sautiez pas cette étape. Il y a certaines qualités que vous devriez rechercher chez votre fournisseur de logiciels d’occasion. Cela nécessite une bonne analyse de marché, en fonction de vos besoins. Votre fournisseur doit pour cela :

• devenir un spécialiste confirmé de la fourniture de logiciels d’occasion, références recommandées par des entreprises de renom,

• écouter ses clients avant, pendant et après la vente de logiciels d’occasion dans une démarche d’écoute et de suivi permanent,

• proposez à votre structure des logiciels conformes avec des licences valides qui vous permettront de réaliser des économies substantielles….

C’est toujours une bonne idée de faire des tests avant d’acquérir un logiciel d’occasion. Cela vous permettra, entre autres, de vous assurer de la validité du logiciel et de son adéquation à votre projet. Vous pouvez également, par cette action, vous assurer de l’exactitude et de la fiabilité de l’entreprise d’approvisionnement. Ainsi, malgré le fait que vous achetiez des logiciels d’occasion, votre relation sera basée sur la confiance mutuelle.

La vente des logiciels qui ont été utilisés est d’abord réglementée. Vous devez donc vous assurer que :

• les licences des logiciels d’occasion n’ont pas été achetées pour une durée limitée,

• le vendeur a retiré le logiciel utilisé concerné de sa structure avant la vente.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.