Actus

Apple a empêché 1,6 million d’applications d’escroquer les utilisateurs en 2021

Par , le 5 juin 2022 - 3 minutes de lecture
Apple a empêché 1,6 million d'applications d'escroquer les utilisateurs en 2021
Notez l'article

Apple a déclaré cette semaine avoir bloqué plus de 343 000 applications iOS bloquées par l’équipe d’examen des applications de l’App Store l’année dernière, tandis que 157 000 autres ont été rejetées pour avoir tenté d’induire en erreur ou de spammer les utilisateurs iOS.

La société a ajouté qu’elle empêchait également plus de 34 500 applications d’être indexées sur l’App Store parce qu’elles utilisaient des fonctionnalités non documentées ou cachées.

Apple a également supprimé 155 000 applications supplémentaires pour les tactiques d’appâtage et de commutation, telles que l’ajout de nouvelles fonctionnalités ou capacités après approbation.

Tout au long de 2021, l’équipe App Review a empêché plus de 1,6 million d’applications et de mises à jour à risque ou vulnérables d’atterrir sur l’App Store et d’escroquer potentiellement les utilisateurs.

L’année dernière, dans le premier rapport d’analyse de prévention de la fraude de l’entreprise, Apple a déclaré que près d’un million de nouvelles applications problématiques et près d’un million de mises à jour d’applications avaient été rejetées ou supprimées par l’équipe d’examen des applications.

Apple affirme que ses efforts pour protéger les clients contre les tentatives de fraude nécessitent la surveillance et la vigilance de plusieurs équipes concentrées sur plusieurs domaines, de App Review à Discovery Fraud.

“Apple s’engage à faire de l’App Store un endroit sûr et fiable où les gens peuvent découvrir et télécharger des applications”, a déclaré la société dans le rapport de cette année.

“Un pilier clé de cet effort est le travail continu d’Apple pour détecter et prendre des mesures contre les mauvais acteurs qui cherchent à frauder les développeurs et les utilisateurs.”

Les efforts d’Apple pour protéger les utilisateurs contre la fraude sont les bienvenus, car les applications frauduleuses connues sous le nom de fleeceware sont toujours un gros problème sur l’App Store iOS, comme l’ont découvert les chercheurs d’Avast l’année dernière.

De telles applications attirent les clients avec des promesses d’essais gratuits, mais nécessiteront plutôt des coûts d’abonnement excessifs de plusieurs milliers de dollars par an.

Comme Avast l’a signalé, environ 200 applications polaires de ce type génèrent un chiffre d’affaires total estimé à plus de 400 millions de dollars dans les magasins d’applications d’Apple et de Google.

Un an auparavant, les chercheurs de Sophos avaient également repéré des dizaines d’applications polaires téléchargées par les utilisateurs d’iOS environ 3 680 000 fois et répertoriées parmi les applications les plus rentables sur l’App Store.

1,5 milliard de dollars de transactions potentiellement frauduleuses évitées

1,5 milliard de dollars de transactions potentiellement frauduleuses évitées

Apple a également ajouté qu’il était en mesure de protéger ses clients contre 1,5 milliard de dollars de transactions potentiellement frauduleuses tout au long de 2021.

Il a également bloqué l’utilisation de plus de 3,3 millions de cartes volées sur les plates-formes de magasins en ligne d’Apple et interdit à près de 600 000 comptes d’effectuer à nouveau des transactions sur ses plates-formes.

“Pour de nombreuses personnes, aucune donnée n’est plus sensible que leurs informations financières. C’est pourquoi Apple a énormément investi dans la création de technologies de paiement plus sécurisées comme Apple Pay et StoreKit”, a ajouté Apple.

“Ces technologies sont utilisées par plus de 905 000 applications pour vendre des biens et des services sur l’App Store. Par exemple, avec Apple Pay, les numéros de carte de crédit ne sont jamais partagés avec les commerçants, ce qui élimine un facteur de risque dans le processus de transaction de paiement.”

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.