10% des Français souffrent d’un accès à Internet de très mauvaise qualité

10% des Français souffrent d’un accès à Internet de très mauvaise qualité

6,8 millions de foyers pâtissent d’un débit inférieur à 3 Mbit/s. C’est ce que révèle l’association UFC Que Choisir, qui affirme que le gouvernement ne pourra tenir les objectifs du Plan France Très Haut Débit.

L’info

D’après l’UFC Que Choisir, 6,8 millions de foyers ont accès à un débit inférieur ou égal à 3 Mbit/s et 400 000 à un débit inférieur à 500 Kbit/s en France. Il y a donc une vraie fracture numérique qui se matérialise géographiquement : plus la taille de votre commune est petite, plus votre débit risque d’être faible. L’ambition présidentielle qui vise un dès 2020 serait « une illusion  pour l’association de consommateurs. Même chose pour l'objectif de 80% de consommateurs éligibles à la fibre optique dès 2022. D’après les projections d’UFC-Que Choisir, cet horizon ne serait pas atteint avant 2029.

Ce que cela implique

L’UFC-Que Choisir réclame un mea culpa du gouvernement et la remise à plat du Plan France Très Haut Débit. Elle pense que la montée en débit du cuivre devrait être davantage favorisée. Et dénonce une opacité des données de l’Arcep qui ne communique plus les débits théoriques à l’échelle de la commune depuis fin 2017.

Le contexte

L’association dressait aujourd’hui le bilan de son observatoire de la qualité d’accès à l’internet fixe. Elle a mis en place il y a un an une application permettant à tous les usagers de tester la qualité de son accès à Internet fixe. 1703 personnes vivant dans 1471 communes différentes ont participé à la collecte de données. Cette mise en garde de l'UFC-Que Choisir survient après celle de la .

Source

UFC-Que Choisir