10 ans de Facebook en chiffres : quand le réseau social devient géant de la pub



Si les investisseurs ont craint un temps un ralentissement de l’activité de Facebook, les résultats de 2013 les ont sans doute rassurés. Facebook a en effet réalisé au cours de sa dernière année fiscale un chiffre d’affaires de 7,8 milliards de dollars. En l’espace de deux ans, le réseau social a ainsi plus que doublé ses revenus.

publicité

Et contrairement à Twitter, Facebook peut se targuer d’avoir été rentable dès son introduction boursière (1 milliard de bénéfices en 2011) – ce qui n’empêche pas le premier de connaître une aventure boursière pour le moment moins tumultueuse. L’entreprise de Mark Zuckerberg n’en demeure pas moins très rentable avec un bénéfice net en 2013 de 1,5 milliard de dollars.



La publicité est la principale, presque l’essentielle, source de revenus de Facebook. En 2013, elle 6,986 milliards de dollars. Ces recettes font du réseau social le second acteur du marché mondial de la publicité sur Internet, derrière Google (plus de 38 milliards de dollars), mais loin devant les autres acteurs du marché, souvent plus anciens comme Yahoo.



Même si Facebook a franchi le cap du milliard d’utilisateurs dans le monde, son fondateur voit toujours plus grand. Et avec le développement de l’Internet dans les pays émergents, Zuckerberg espère encore conquérir de nouveaux internautes et soutenir la croissance de ses recettes publicitaires.

Au 31 décembre 2013, Facebook comptabilisait 1,2 milliard d’utilisateurs actifs chaque mois - dont 945 millions depuis un terminal mobile - et 757 millions actifs chaque jours. En quelques années, cette base de membres a grossi de manière extrêmement rapide, en particulier en Asie, et plus seulement en Europe et en Amérique du Nord.

Néanmoins, si l’Amérique du Nord représente moins de 20% de ses utilisateurs, celle-ci pèse toujours près de 50% des revenus publicitaires de Facebook. Sur le 4e trimestre de 2013, Facebook a dégagé 2,34 milliards de dollars de chiffre d’affaires grâce à la publicité, dont 1,068 aux Etats-Unis et au Canada. En 2013, les développeurs et annonceurs US ont contribué à hauteur de 46% des revenus de Facebook. C'est cependant moins qu'en 2012 (51%).


Le mobile est un des axes de développement principaux de Facebook. En 2013, la publicité sur mobile a contribué approximativement à hauteur de 45% des recettes publicitaires du réseau social, soit environ 3,14 milliards de dollars. Un an plus tôt, la part du mobile n'était que de 11%. Ce progrès considérable s'explique simplement par l'introduction de la publicité dans le fil d'actualité (News Feed) des utilisateurs, ce qui permet de diffuser facilement la publicité auprès des 945 millions d'utilisateurs actifs de Facebook sur mobile.

Ce format permet en outre à Facebook de diffuser globalement plus de publicité auprès des internautes et de dégager plus de revenus, notamment car les publicités insérées dans le fil d'actualité (en particulier sur mobile) sont plus coûteuses pour les annonceurs. Entre 2012 et 2013, Facebook précise avoir augmenté de 20% l'affichage publicitaire, pour un prix moyen par publicité en hausse de 36%.