10 ans d’iPad : la tablette d’Apple a-t-elle échoué ?

10 ans d’iPad : la tablette d’Apple a-t-elle échoué ?
Crédits : Apple

Le 27 janvier 2010, un peu plus d’un an avant sa mort, Steve Jobs montait sur scène et présentait l’iPad, une simple plaque de verre tactile symbolisant une fenêtre vers le futur de l’informatique. 10 ans plus tard, la vision de Jobs a-t-elle réellement bouleversé le marché ? Surtout, l’iPad a-t-il su tenir toutes ses promesses ? L’iPad a étél’un des chantiers majeurs d’Apple au XXIème siècle. Baptisée en interne Project Purple, la tablette était en projet depuis le début des années 2000 à Cupertino, avant même l’iPhone. S’il a pris du retard, c’est notamment à cause de ce dernier, présenté en 2007, avec le succès qu’on lui connaît. Trois ans plus tard, Apple revenait une nouvelle fois sur le devant de la scène avec l’iPad, une tablette tactile d’un nouveau genre destiné à de grandes choses. Si l’engouement a été énorme à sa sortie – avec des ventes supérieures à celles de l’iPhone), il est cependant vite retombé. On a notamment reproché à la tablette d’être un « gros iPhone tournant sous iOS, bien loin de l’ordinateur portable qu’elle était supposée remplacer. Et après un début en fanfare, les ventes de l’iPad ont essuyé une chute importante en 2014, lorsque le marché a commencé à être saturé. Le signe que cette catégorie de produit n’était pas parvenue à se renouveler comme le smartphone. Ce dernier était, lui, en pleine ébullition cette année-là, notamment avec le succès du Samsung Galaxy S5, du LG G Pro 2, et bien sûr de l’iPhone 6 et de sa déclinaison « Plus . Point commun : tous étaient des smartphones de grande taille, et venaient ainsi cannibaliser le marché stagnant de la tablette.

Si l’engouement s’est essoufflé, Apple n’a pas jeté l’éponge comme ses concurrents. La tablette s’est cependant retrouvée prise en sandwich entre deux catégories de produit en nette évolution, entre l’ordinateur portable d’un côté, toujours plus léger, performant, et offrant des usages quasi-illimités et le smartphone de l’autre, dont la taille ne cessait de s’approcher d’une petite tablette et offrant peu ou prou les mêmes possibilités que l’iPad. Conséquence : l’iPad est agréable pour la consultation de contenu mais n’est jamais parvenu à se rendre indispensable à ceux qui possèdent déjà un laptop et un smartphone.

Après la chute, le regain

Pris entre deux feux, l’iPad a cherché à se réinventer, et notamment venir jouer sur les plate-bandes des ordinateurs 2-en-1 de Microsoft, les Surface. Pour autant, pas question pour Apple d’installer macOS sur une plaque tactile. À l’inverse, le constructeur a cherché à conserver les racines profondément tactiles de sa tablette et à distinguer ses différentes gammes en offrant à l’iPad un modèle « Pro plus versatile, et censé être plus « professionnel dès 2015. Plus grand, plus puissant, et se dotant enfin du multitâche avec iOS 9, l’iPad Pro s’est peu à peu mué en une tablette ultra-performante et polyvalente, et ce notamment avec les derniers iPad Pro équipés de Face ID et iPadOS, le tout premier système d’exploitation dédié à l’iPad. La stratégie semble payante, puisque Apple a su redresser la courbe des ventes. À ce jour, la Pomme règne en maître sur le marché de la tablette, mais cela fait-il de l’iPad un bon produit ?

10 ans d’iPad : la tablette d’Apple a-t-elle échoué ?
Crédits : Apple

À ce jour, la tablette d’Apple semble sur la bonne voie, même s’il reste du chemin à parcourir. Dix ans après son lancement, le produit est incontestablement abouti sur le plan matériel. Délaissant peu à peu les bordures et s’affinant à chaque génération, tout en proposant des performances exceptionnelles grâce aux dernières puces mobiles d’Apple, l’iPad est désormais un produit mature. En revanche, sa partie logicielle laisse encore à désirer, même si Apple a enfin compris l’intérêt de pourvoir sa tablette d’un OS dédié, avec iPadOS. Si l’OS est prometteur, il n’en reste pas moins encore bien trop proche d’iOS pour offrir une véritable plus-value par rapport à un iPhone, si ce n’est sa taille plus confortable.

Après une décennie, la tablette est toujours en train de se chercher. Le problème, c’est que cela risque d’être encore plus compliqué d’imposer l’iPad à l’avenir avec l’apparition de nouveaux form-factor, et, en première ligne, les smartphones et ordinateurs pliables. Ces deux types de produits risquent de venir cannibaliser l’entre-deux qu’est la tablette. Pour transformer l’essai, Apple va donc devoir mettre les bouchées doubles pour imposer sa vision de l’avenir de l’informatique, sans quoi la tablette risque de vivre bien mal cette nouvelle décennie.

L’iPad est désormais bien plus qu’un gros iPhone, mais est-ce réellement suffisant pour en justifier l’usage ? Possesseur d’un iPad, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience dans les commentaires !

10 ans d’iPad : la tablette d’Apple a-t-elle échoué ?
293 Commentaires
Nouvel Apple iPad (10,2...
  • Écran Retina de 10,2 pouces
  • Puce A10 Fusion
  • Capteur d’empreinte digitale Touch ID et Apple Pay
  • Appareil photo arrière 8 Mpx, caméra avant FaceTime HD 1,2 Mpx