D'après Gartner, le nombre de postes de travail et de téléphones mobiles livrés dans le monde en 2016 devrait atteindre 2,4 milliards d'unités. Si cette prévision se vérifie dans 12 mois, les volumes auront alors crû de 1,9%. Quant aux revenus générés, ils sont attendus en hausse de 0,5%. La fin de l'année étant encore loin, les projections du cabinet d'études doivent être prises avec prudence. A la même période de l'an dernier, il prévoyait que la croissance du secteur serait de 1,5% pour l'ensemble de 2015. La hausse n'aura été finalement que de 0,95%.

L'effet Windows 10 devrait se ressentir sur les ventes à compter de 2017

Sur le marché du PC, les ventes devraient globalement décliner d'1% à 287 millions d'unités en 2016. Elles seront tirées vers le bas par le segment des ordinateurs traditionnels (desktop et notebook) où 232 millions de pièces devraient être commercialisées, soit 5,6% de moins que l'an dernier. Au contraire, une croissance de 22,2% à 55 millions d'unités est prévue sur le segment des ultramobiles premium. Pour Gartner, les ventes de PC, toutes catégories confondues, devraient toutefois repartir à la hausse en 2017 (+4%) grâce à l'adoption de Windows 10 dans le monde professionnel. « Les entreprises pourraient commencer à migrer massivement vers Windows 10 à la fin de 2016. Nombre d'entre elles cherchent à renouveler jusqu'à 40% de leur parc d'ici la fin 2017, avec l'ambition de profiter des écrans tactiles présents sur les portables hybrides 2 en 1 , indique Ranjit Atwal, le directeur en charge de la recherche chez Gartner.

1,9% de croissance attendue pour les terminaux en 2016

Les smartphones représenteront 82% des mobiles vendus

Du côté du marché de la téléphonie mobile, une croissance de 2,6% à 1,96 milliards d'unités est anticipée pour 2016. La progression globale des volumes est à mettre sur le compte des smartphones qui représenteront 82% des ventes de terminaux mobiles en 2016. Leur part de marché progresserait ainsi de 12 points. Bien que les utilisateurs abandonnent progressivement leurs téléphones mobiles classiques au profit de terminaux plus évolués, cela n'entraîne pas une forte progression des revenus du marché. Elle devrait en effet se limiter à +1,2% cette année. Pour Gartner, cela tient au fait qu'à l'heure de remplacer leur vieux mobiles, les clients n'optent pas tous pour des produits haut de gamme, notamment en Chine et dans d'autres pays émergeants.